Un Royal Concours International de Roses Nouvelles du Roeulx 2019 réussi !

Pour qualifier le 56e concours du Roeulx a posteriori, il suffit d’écrire deux mots : excellence et convivialité.

L’excellence qualifie le concours proprement dit. Comme de coutume, il eut lieu le premier vendredi de septembre. Plus de 80 experts de la rose, issus de 11 pays, ont évalué les 141 créations 2019. Celles-ci étaient la conclusion d’un important travail de sélection réalisé par 34 obtenteurs, dont un grand nombre était présent au Roeulx. Finalement, malgré des conditions estivales difficiles, 22 prix furent décernés.

La plupart des participants ont souligné les qualités techniques, de gestion et d’évaluation relatives au concours du Roeulx d’autant plus que, parmi les 30 concours internationaux, il est l’un des deux seuls concours à juger les roses de demain en seconde floraison.

Quant à la convivialité qui a bercé le concours, elle fut déclinée de différentes manières.

Photo Jean Leclercq

Ainsi, grâce aux membres dévoués du Comité d’Animation des Roses Nouvelles, les membres du Jury International furent accueillis chaleureusement la veille du concours. Il en fut de même pour le public, venu de tous les coins du pays et de France, tout au long des deux agréables journées du samedi 7 et du dimanche 8 septembre pour profiter d’un moment de détente parmi les roses.

Photo Bernard Lafaux

Les visiteurs furent invités à regarder chaque nouvelle variété du prochain concours et à chercher les fragrances des fleurs afin de désigner la plus jolie et la plus parfumée. Un concours photographique a aussi rencontré un vif succès.

Photo Jean Leclercq

Ce qui a également contribué à créer cette ambiance conviviale, ce fut la découverte parfois surprenante des sculptures contemporaines réparties entre les roses grâce à la collaboration des élèves de l’Ecole des Métiers d’Art du Hainaut, ainsi que la palette des couleurs des vitraux exposés par d’autres élèves de cette Ecole dans la grande salle de l’Ancien Hôpital Saint-Jacques.

Photo Jean Leclercq

Photo Jean Leclercq

De plus, n’oublions pas le charme délicat apporté au lieu par les différents concerts proposés par le Centre culturel, créant ainsi une harmonie discrète avec les roses. Citons et remercions le duo Correo Saliente, le duo Mainil-Napodano et le quintet à vent de l’Ecole de Musique de Feignies (France).

Photo Jean Leclercq

Les enfants n’étaient pas oubliés grâce à un atelier créatif spécialement dédicacé à leur intention.

Photo Bernard Lafaux

Et pour celles et ceux qui voulaient davantage découvrir le monde mystérieux de la création d’une nouvelle rose et la vie d’un Jardin concours, ils pouvaient encore assister à l’un ou l’autre exposé sur ces sujets, le dos au soleil, tout en contemplant les roses.

Photo Bernard Lafaux

Finalement, après un temps de quiétude assis sur un banc, le cerveau rempli de couleurs et de senteurs, ou après avoir éventuellement dégusté une eau ou une bière, les 3.000 visiteurs, dont de nombreux membres du « Lion’s Club Le Roeulx Ville Princière », s’en sont allés, parfois un rosier sous le bras, en promettant de revenir saluer les nouvelles roses au Roeulx l’an prochain.

Photo Jean Leclercq

Le concours 2019 vous dit « au revoir » et il vous souhaite « la bienvenue » au concours 2020, les 4, 5 et 6 septembre prochains.

Share Button