Mémorial George Price

Le Mémorial George Price fut inauguré en novembre 2018, à l’occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Il est érigé à l’endroit où le dernier soldat du Commonwealth fut tué lors de ce conflit. Originaire de Nouvelle-Écosse, sur la côte Atlantique, à l’Est du Canada, il avait 26 ans et s’appelait George Lawrence Price.

Comme tant d’autres jeunes hommes, il prenait part aux ”Cent jours du Canada”, ultime offensive qui mena à la libération et au sein de laquelle le Corps, sous commandement de la première armée britannique, joua un rôle prépondérant.

Alors que l’Armistice est signé le 11 novembre à 05h15 du matin, George Price perd la vie à Ville-sur-Haine, à 10h58, deux minutes avant l’application du cessez-le-feu décrété.

Impact au cœur du Mémorial

L’œuvre « Impact » est une création du sculpteur belge Sylvain Patte. Taillée dans la pierre bleue de Soignies, elle symbolise le sang versé, le sacrifice de George Price et des autres combattants pour la liberté, les larmes de ceux qui ont perdu un être cher, mais aussi l’impact de la guerre sur notre civilisation. Les haies successives qui l’entourent rappellent symboliquement la guerre des tranchées tandis que des arbres d’essence canadienne ponctuent l’espace et dessinent une drève d’accès jusqu’au mémorial.

Marque indélébile des erreurs de notre passé, George Price est avant tout un symbole d’espoir et le représentant des valeurs universelles que sont la solidarité internationale et la défense des droits fondamentaux, composantes essentielles de l’idéal européen sur lequel est fondée notre société actuelle.

Des panneaux didactiques informent les visiteurs sur ce site en accès libre

Informations complémentaires sur www.memorialprice.org

Share Button