Château

Photo Jean Leclercq

Photo Jean Leclercq

Présentation

Le château du Roeulx, étroitement lié à l’histoire des Pays-Bas et tout particulièrement aux fastes du Hainaut, accueillit dans ses murs de nombreux souverains ou grands personnages qui le visitèrent, l’habitèrent ou y tinrent conseil. Le Grand Duc d’Occident Philippe le Bon, son fils Charles le Téméraire, filleul d’un de Croÿ, Charles Quint et Philippe II, l’un et l’autre filleuls puis parrains d’autres de Croÿ, les Archiducs Albert et Isabelle, Marguerite de Parme, Marie de Médicis qui y avait ses appartements, la Reine Christine de Suède, Wellington, le Duc de fer, et bien d’autres, en furent les hôtes. Charles Quint y décida la destruction de la place forte de Thérouanne. Le Prince d’Orange et le Duc de Wellington s’y réunirent quelques jours avant la bataille de Waterloo.

Le château a subi de profondes transformations au cours des âges. On ignore à vrai dire quand fut posée la première pierre de la forteresse, mais on sait cependant de façon certaine que l’ancienne seigneurie du Roeulx était le siège fortifié de l’une des douze pairies du Hainaut vers la fin du 11ème siècle. Elle était alors aux mains d’Arnould, second fils de Baudouin de Jérusalem, Comte de Hainaut. Eustache II, Seigneur du Roeulx, mort en 1186, fit construire les tours et les murailles. L’une de ces tours forme le coin nord ouest du château actuel et domine la route de Soignies. Son fils Eustache III, mort en 1218, est porté sur la liste des seigneurs hennuyers ayant pris part à la troisième croisade. Les Comtes de Hainaut prirent ensuite la succession et c’est de Jacqueline de Bavière, Comtesse de Hainaut, qu’Antoine de Croÿ, Grand Chambellan du Duc de Bourgogne, reçut terre, ville, justice, seigneurie et pairie du Roeulx en l’an 1429.

Si l’ensemble et la base fortifiée du château sont très anciens et remontent au 11ème-12ème siècle, la façade, par contre, fut entièrement remaniée, et les deux ailes ajoutées, entre 1713 et 1760, par Ferdinand Gaston-Joseph Duc de Croÿ.

Motif central d'une assiette de Boch Frères Keramis représentant le château vers 1770

Motif central d’une assiette de Boch Frères Keramis représentant le château vers 1770

Aujourd’hui, le château du Roeulx est toujours, et ce depuis près de six siècles, la propriété de la famille des Princes de Croÿ.

A l’heure actuelle, le château ne peut plus être visité. Mais pendant de nombreuses années, ce fut différent: la partie droite du bâtiment était ouverte au public. Pour se faire une idée de son aspect intérieur à l’époque, il faut se référer à quelques très anciennes cartes postales.

vue du vestibule d'entrée

Vue du vestibule d’entrée

La grande salle de l'étage

La grande salle de l’étage

La bibliothèque

La bibliothèque

Le salon rond

Le salon rond

Ce bâtiment borde l'ancien jardin potager, transformé dans les années soixante en roseraie. Il s'agit de l'Orangerie.

Ce bâtiment borde l’ancien jardin potager, transformé dans les années soixante en roseraie. Il s’agit de l’Orangerie.

L'Orangerie au début du siècle

L’Orangerie au début du siècle

etang_4584424195_o

Le parc du château s’étend sur de nombreux hectares et comprend deux étangs dont le plus grand est agrémenté d’une petite île. On dit que c’est à l’emplacement de cette île qu’aurait été tué Saint-Feuillien. Avant la construction de la maisonnette qui s’y trouve actuellement, il y aurait eu, du temps de l’abbaye, une chapelle dédiée au Saint.

La petite île de l'étang au début du siècle

La petite île de l’étang au début du siècle

calvaire_4585051924_o

Le parc du château est actuellement fermé au public, sauf lors de quelques occasions spéciales. Il renferme un certain nombre de trésors, notamment des tours, un ravin et des ponts, témoins des anciennes fortifications du Roeulx. Il y a aussi dans la partie nord quelques vestiges de l’ancienne abbaye Saint-Feuillien. Du côté du quartier de la Renardise, on peut aussi apercevoir un grand calvaire auquel les gens du Roeulx avaient accès via une porte creusée expressément dans l’enceinte du parc.

charme_4585051998_o

Le parc du château est riche en vieux arbres dont certains sont parmi les plus beaux du Royaume. C’est le cas, parmi beaucoup d’autres, de ce charme (photographié en hiver) situé dans la partie ouest de la propriété.

Share Button